Vous êtes ici

Partager

"La petite maladie" de Sandra Edinger

« Il n’y a rien de mieux qu’un support de livre pour ouvrir le dialogue avec les enfants sur ce qu’ils ressentent et vivent ».

Voilà la base de la réflexion de Sandra Edinger, auteure française vivant à Bruxelles.
"La Petite maladie" fait 42 pages.
Un album, donc. Rythmé, bien découpé, il aborde le coronavirus par le prisme de la famille d’une petite fille confrontée, comme tout le monde, à la crise sanitaire.

La BD est fraîche et intelligente. À la portée des enfants, abordant les choses de façon complète, même les aspects les plus graves, La petite maladie livre un graphisme à la naïveté maîtrisée, laissant grande la voie aux sentiments les plus divers comme ceux que peut traverser une petite fille face au Covid-19.

Téléchargez-la via ce lien.

Bonne lecture !

virus_0.jpg